La notion de réglage n'est pas très claire pour tous pianistes, mais il est essentiel au bon toucher de l'instrument et à sa longévité. Comme pour chaque mécanique, le réglage se modifie au fil des années : l'usure des feutres d'amortissement et de glissement, l'affaiblissement des ressorts, ayant pour conséquence un changement de toucher et des sensations de chocs. ces sensations sont perceptibles, survenant progressivement, si bien que le pianiste s'accomode presque de cet inconvénient. Mais les pianos déréglés détériorent la mécanique, et rendent difficiles les exercices. Il est donc nécessaire de faire régler son piano tout les cinq ans environ, selon la durée des exercices journaliers.